gaSetUserId('".$userEmail."');"; ?>

Mycose vaginale : Les remèdes naturels efficaces

Mycose vaginale : Les remèdes naturels efficaces

mycose vaginaleVous avez des douleurs, une gêne, des démangeaisons ou des pertes épaisses au niveau vaginal, il s’agit à coup sur d’une mycose vaginale.

Dans les lignes qui suivent je vous dévoilé des remèdes naturels pour soigner une mycose vaginale.

 

Qu’est-ce qu’une mycose vaginale ?

La mycose vaginale est une mycose cutanée provoquée en général par un champignon appelé Candida albicans qui provoque une candidose. Ce champignon apprécie particulièrement la bouche, le pharynx, les plis cutanées et le vagin dans le vas d’une mycose vaginale.

La maladie se déclare lorsqu’il se développe en quantité anormale ou dans des endroits inhabituels. Son développement est favorisé par l’utilisation d’antibiotique, de cortisone ou encore la consommation excessive de sucreries et de produits laitiers.

La mycose vaginale peut être aussi due à une période de stress, de déficits de l’immunité, de manque en vitamines ou de rapports sexuels.

Les remèdes contre une mycose vaginale.

Avant toute chose, nous rappelons qu’il ne faut surtout pas hésiter à consulter car des examens par un médecin sont nécessaires pour une mycose vaginale.

mycose vaginale bicarbonate soudeLe bicarbonate de soude pour la toilette intime

Le bicarbonate de soude peut être utilisé pour la toilette intime, il adoucit et calme les irritations. Voici comment l’utiliser :

  • Faites bouillir 1 litre d’eau puis laissez-la refroidir
  • Ajoutez 2 cuillères à soupe de Bicarbonate de soude dans cette eau
  • Aspergez à la main la zone génitale.
  • Ne rincez pas et séchez en tamponnant avec une serviette en coton.

Vous pouvez aussi dissoudre 1 cuillère à café de bicarbonate dans un verre d’eau tiède ou froide et boire 1 ou 2 verre de ce mélange par jour.

Acide borique

L’acide borique est un composé chimique avec certaines propriétés antiseptique, antifongique et antiviral. Il peut donc être un bon allié dans la lutte contre les infections vaginales, notamment la mycose vaginale.

Diluez une cuillère à café d’acide borique dans de l’eau et appliquez ensuite directement sur lez zones sensibles et rouge du vagin. Ensuite rincez à l’eau claire.

Vous pouvez répéter cette opération 2 fois par jours pendant 2 semaines. Évitez ce traitement si vous êtes enceinte.

mycose vaginale probiotiquesLes probiotiques contre la mycose vaginale

Pour aider à rééquilibrer la flore vaginale, vous pouvez prendre des gélules de probiotiques contenant lacatobacillus acidophilus, bifidobacterium bifidum et d’autres.

Vous trouverez ces gélules en pharmacie à prendre matin et soir au minimum ¼ d’heure avant le repas pendant 10 à 20 jours.

 

Tisanes contre la mycose vaginale

En complément des autres traitements, vous pouvez prendre des tisanes anti mycoses. Plusieurs plantes sont intéressantes : Le romarin, le fenouil, le thym, la cannelle et le clou de girofle. Vous pouvez boire une de ces tisanes 2 à 3 fois par jour.

Homéopathie et mycose vaginale

Les remèdes homéopathique agissent sur les défenses immunitaires et sont complémentaires d’autres traitements.

En cas de mycose vaginale prenez HELONIAS 9 CH et CANDIDA ALBA 9 CH, 1 granule de chaque, 3 fois par jour durant plusieurs semaines.

Voici un autre traitement possible :

  • MONILIA ALBICANS 9 CH
  • MERCURIUS SOLUBILIS 9 CH
  • SEPIA OFFICINALIS 9 CH

3 granules de chaque, 3 fois par jour à chaque crise de mycose vaginale.

Autres conseils contre la mycose vaginale

Voici quelques autres conseils pratiques :

  • Pour la toilette intime, utilisez un peu de savon doux et surgras liquide et supprimez les douches vaginales qui s’attaquent à la flore intestinale. N’utilisez surtout pas de gant de toilette et lavez-vous avec les mains propres.
  • Après une activité physique ou de la natation, ne gardez pas ces mêmes vêtements, changez-vous.
  • Utilisez des serviettes hygiéniques plutôt que des tampons et changez-en régulièrement.
  • Evitez les douches vaginales, cela appauvrit la flore présente et chasse les défenses naturelles.

Découvrez aussi comment utiliser les huiles essentielles contre une mycose vaginale. J’ai publié un article complet à ce sujet : http://huiles-essentielles-aromatherapie.eu/mycose-vaginale/

Je vous conseille tout de même de consulter votre médecin en cas de mycose vaginale et de compléter le traitement prescrit avec un ou plusieurs de ces remèdes naturels.

Avez-vous des questions, des suggestions ? Les commentaires sont à votre disposition plus bas.

2 commentaires

  1. J’espère que je serais satisfaite d’après votre résumé

  2. Salut,
    une précision : l’homéopathie ne marche, autant ne rien faire !
    Par contre ce qui marche : la toilette à l’eau bicarbonatée pour la mycose vulvaire uniquement (si vaginale: soit on n’est pas pressée (douleur otlérable) et on peut tenter d’attendre (ça passe souvent otut seul en fonction des hormones, de la température extérieure…) ou aller chez le médecin pour un traitement plus efficace. Personnellement j’utilise une petite bouteille de 50 cl dans laquelle je mets de l’eau et 2 cuillerées de bicarbonate, et je fais ma toilette avec ça en utilisant un gant de toilette (que je n’utilise qu’une seule fois et que je passe à la machine avant une nouvelle utilisation, avec sechage en plein soleil). Ca passe en quelques jours. Eviter les serviettes hygiéniques par contre : il vaut mieux utiliser la coupe menstruelle et bien la nettoyer : les serviettes hygiéniques du commerce vont un peu favoriser la macération, ce qui favorise les mycoses… Et pour les sous vetements : QUE DU COTON. Les autres tissus ne permettent pas une bonne hygiene. L’épilation favorise les mycoses aussi… donc garder des poils 😉 (notamment, les grandes levres ne doivent pas être épilées, on peut couper un peu, mais ne pas arracher les bulbes car les glandes sébacées contribuent au maintien d’une bonne flore génitale.)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*